Comptes rendus d'activités


  • 2017 :

  • Aquesta annada 2017 es estada fòrça activa e animada, los eveniments son estats nombroses coma de costuma. Tot aquò malgrat la rompedura amb la Fondacion Editraum de Franz Wouilloz.
    Lo 8 de genièr, al Temple de Faugièiras, a 5 oras del vèspre, concert amb NADALENCA, còr polifonic occitan del Clapàs, 25 coristas dirigits per frederic Peñas ; 110 personas èran presentas e an presat los Nadalets.
    Lo 25 de març, charradissa sala de la comuna, Florence FERRARI a parlat de « Les templiers en occident ». 90 personnas èran presentas.
    Participacion al grand Sant Joan a Faugièiras en julh, e a la jornada del libre a Colombièras d’orb en agost.
    Lo 25 de junh serada espectacle « RESISTENCIAS » amb NADALENCA, e Catarina e Domenge CAUCAT los contaires, e Felip CARCASSES per l’acompanhament musical ; espectacle magnific que, malurosament, recampèt sonque 55 personas a Bacchus. E solament un dezenat de faugièiròls !!!
    Lo 29 de julh : presentacion, a la libraria « Joie de connaître » à Bédarieux, del novèl libre « Escriches per viure » par l’auteur Jacques BONNET et le traducteur Claude CAUMETTE
    Lo 20 d’octòbre 6 oras del vespre conferéncia, a Bacchus, « L’occitan de las originas fins a uèi » amb Felip HAMMEL, ancian director del CIRDOC de Besièrs. Una charradissa de tria que encantèt las 35 personas presentas.
    Dissabte 25 de novembre 6 oras del vèspre a Bacchus, conferéncia de Florence FERRARI, « Hatsepsout une femme pharaon dans l’Egypte antique» conferéncia de qualitat seguida per 35 personas mas pauc de faugièiròls.
    Enfin, lo 23 de decembre a Bacchus, « Concert de Nadal » amb los amics de la corala occitana de Sant-Guilhèm del Desert acompanhats per Felip Carcassés et Maria Frinking-Carcassés; bona serada amb 80 personas. A la debuta doas dròllas de l’escòla de Faugièiras poguèron legir dos tèstes occitans de Miquèl DECÒR e tanben cantar lo final, lo Se Canta, amb la corala ; çò que lor èra pas estat permés la velha, pel nadal de las escòlas e lo repais ofert per la comuna als ancians, per la regenta !!!
    Lo mesadièr « Lo sauta ròcs » perseguis son camin sens ges de problema e acaba sa 14na annada.
    Fin finala, lo Sauta Ròcs perseguís son camin, amai se, mai que jamai, me sentissi totjorn plan solet per organizar los eveniments, urosament que los amics Alan e Dominic me dònan de sempre un còp de man plan vengut, amai seguèsson pas sòcis del Sauta Ròcs. Bona annada a totes e encara mercé.



  • 2016

  • 2015

  • 2014

  • Emission Viure Al Pais sur France 3


    Passage de Caumette Claude dans l'émission VAP du 20 Octobre 2013.




    Conférence sur le thème "Lutèce Sibilat et la guerre de 14-18"


    1914-1918 : Lettres à Lutèce, présentées par Jacques Bonnet. Une rencontre pour retrouver un temps apparemment lointain et cependant si proche.
    Lutèce Rouanet, née Sibilat, « entre en guerre » en août 1914 à l’âge de 36 ans. Elle va recevoir, de 1914 à 1918 puis jusqu’à sa mort le 22 juillet 1939, des centaines de lettres portant les marques profondes de la guerre, de la boucherie, de ce temps qui fut la matrice redoutable des temps à venir. Lettres de Pierre, son mari, tué à Verdun le 17 mai 1916, et d’Abel, l’ami proche : lettres d’instituteurs marqués par la passion de la République, de l’école laïque et les idées de Jaurès ; lettres d’hommes, patriotes mais amoureux de la vie et de la paix, confrontés aux réalités insupportables des tranchées ; et confrontés aussi, au début du conflit tout au moins, au sens du devoir intransigeant de Lutèce. Lettres d’autres soldats, de Margot la réfugiée, l’amie du Familistère de Guise, lettres pour la mort de Pierre, chacune consolatrice et sanctifiant la solitude et le deuil de Lutèce… A travers elles, une époque, le lien inextricable du Drame et des drames, le mouvement des êtres, leurs échecs, leurs morts, leurs espoirs. A travers elles, les voix ou les ombres de ceux disparus avant 14 : Marie, la mère de Lutèce, l’institutrice ; Jules, le père, anarchiste proche de Louise Michel, séparé et apparemment ignoré de Lutèce depuis l’enfance ; et bien d’autres, personnes inconnues ou non, tels Ferdinand Buisson, JBA Godin (et le Familistère de Guise), Hugo et Jaurès. A travers elles, un miroir tendu à notre propre vie et à nos tentatives, dérisoires ou héroïques, de comprendre et de changer le monde réel.





    Journée du Patrimoine à Faugères


    Fête de la culture occitane organisée dans le cadre de la journée du patrimoine à Faugères, en partenariat avec Le Syndicat d'Initiative de Faugères.
    Merci à Jean Marc Vilanova, Alain Debru et Claude Caumette pour leur intervention.
    Vidéo de la journée disponible ci dessus, si problème lien direct de la vidéo: Ici




    Trobar, passar, renàisser… Una serada de tria
    Lo Sauta ròcs, amb l’ajuda de l’Institut d’Estudis Occitans seccion d’Erau, a convidat l’amic Joan-Marc Vilanòva a presentar “Trobar, passar , renàisser.” Una passejada poetica-istorica dempuèi l’an Mil fins a la revolución.
    Amb son engenh costumièr Joan-Marc contèt… e encantèt lo quarantenat d’afogats de la lenga nòstra que avián emplenat la sala de las associacions. Un raconte plan sostegut par un “videorama” de qualitat, que demandèt dos annadas de trabalh a Joan-Marc.
    Avèm poscut partejar las vidas aventurosas dels trobadors, lors poëmas que nos parlan, lors espèrs que son los nòstres.
    Puèi arribèron los tempses de malurs: crosadas, desmembrament, inquisición, guèrras, pèsta, faminas… e puèi la renaissença.
    La serada s’acabèt per una taulejada al Bel-Air. Un grand mercé a Joan-Marc per aquela serada de tria.
    Nos cal grandmercejar tanben lo senhér Antoine MARTINEZ, conse de Bédarius, que, aprèp lo refús de la comuna de Faugièiras, nos prestèt un videoprojector, e assegurèt aital la capitada d’aquela serada.


                   
    Cliquez sur les images pour agrandir


    Soirée occitane « Trobar, Passar, Renàisser »
    L’association « Lo sauta rocs » et l’Institut d’Estudis Occitans (IEO), avec l’aide matérielle de la mairie de Bédarieux, avaient invité Jean-Marc Vilanova à présenter sa promenade poético-historique : « Trobar, Passar, Renàisser ».
    Devant un public venu en nombre, Jean-Marc Vilanova, avec son talent de conteur, bien soutenu par un vidéorama de qualité, a parcouru plusieurs siècles de la vie de l’Occitanie et de sa langue, depuis l’an Mil jusqu’à la révolution. Tout d’abord les années de triomphe avec les 300 troubadours qui inventent l’éducation sentimentale de l’Europe et portent au plus haut la culture occitane. Ces trois siècles glorieux seront suivis des temps de malheurs : croisades, démembrement, inquisition, guerres, Grandes Compagnies, peste, famines… pendant trois siècles, le malheur de vivre en Pays d’Oc…
    Et puis une renaissance occitane : on chante le Héros flamboyant, on célèbre Eros, on déplore les misères du siècle, on se réfugie en Arcadie, on exulte avec Carnaval. Ensuite le roi reprend le pouvoir... Et l’aventure continue !




    Charradissa de Jaume Bonnet : una capitada
    Lo 17 de Mai de 2011 l’amic Jaume Bonnet venguèt a Faugièiras per nos assabentar sus la « Resisténcia dins los cantons nauts d’Erau ».
    La charradissa siaguèt seguida per un brave quarantenat d’afogats venguts d’un pauc de pertot : Gabian, Rojan, Neffies, Bedarius, Montesquieu, Erepia e, plan segur, Faugièiras.
    Aprèp lo veire de l’amistat, la serada s’acabèt a l’entorn d’un bon repais que recampèt una trentena de taulejaires.


                   
    Cliquez sur les images pour agrandir


    Conférence de Jacques Bonnet : une réussite
    Le 17 mai 2011 l'ami Jacques Bonnet est venu à Faugères nous parler de la « Résistance dans les hauts cantons de l’Hérault ».
    La conférence a été suivie par une quarantaine d'amateurs venus d'un peu partout : Gabian, Roujan, Neffiès, Bédarieux, Montesquieu, Hérépian et, bien sûr, Faugères.
    Après le verre de l'amitié, la soirée s'est achevée autour d'un bon repas qui a rassemblé une trentaine de convives.



    © Tous droits réservés - 2013 - "Lo Sauta Ròcs"